Les symptômes de la fièvre jaune que vous devez savoir

La fièvre jaune est une infection virale transmise par un type particulier de moustique. L’infection est plus fréquente dans les régions d’Afrique et d’Amérique du Sud, affectant les voyageurs et les résidents de ces régions.

Dans les cas bénins, la fièvre jaune provoque de la fièvre, des maux de tête, des nausées et des vomissements. Mais la fièvre jaune peut devenir plus grave, provoquant des problèmes cardiaques, hépatiques et rénaux ainsi que des saignements (hémorragie). Jusqu’à 50 pour cent des personnes atteintes de la forme la plus grave de fièvre jaune meurent de la maladie.

Il n’y a pas de traitement spécifique contre la fièvre jaune. Mais se faire vacciner contre la fièvre jaune avant de voyager dans une région où le virus est connu peut vous protéger de la maladie.

Les symptômes de la fièvre jaune

Pendant les 3 à 6 premiers jours après avoir contracté la fièvre jaune(la période d’incubation), vous ne ressentirez aucun signe ou symptôme.

Après cela, l’infection entre dans une phase aiguë puis, dans certains cas, dans une phase toxique pouvant mettre la vie en danger.

Une fois que l’infection entre dans la phase aiguë, vous pouvez ressentir des signes et des symptômes, notamment:

  • Fièvre
  • Mal de crâne
  • Douleurs musculaires, en particulier dans le dos et les genoux
  • Sensibilité à la lumière
  • Nausées, vomissements ou les deux
  • Perte d’appétit
  • Vertiges
  • Yeux, visage ou langue rouges
A lire aussi :  Comment lutter contre la poliomyélite en RDC

Que faire en cas de symptômes ?

Si vous présentez des symptômes liés à la fièvre jaune, veuillez vous rendre dans le centre de santé le plus proche de chez vous afin qu’un médecin pour vous examiner.

Pour éviter cette maladie chez les enfants, la seule solution reste la vaccination.

Le vaccin contre la fièvre jaune est gratuite en République Démocratique du Congo. Le Programme Elargi de Vaccination demande donc aux parents de respecter le calendrier vaccinal afin de lutter contre la fièvre jaune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *